Éditorial n°29

Mar 14, 2019 par

Éditorial n°29

« Vous formez la meilleur communauté suscités pour les hommes : vous ordonnez ce qui est convenable, vous interdisez ce qui est blâmable et vous croyez en Allah … » (Al’i-Imran 3, verset 110).
Chers lecteurs,
Nous vivons des temps troublés par l’assimilation du comportement d’individus, à propos des­quels on peut se demander s’ils sont dignes de la qualification« d’êtres humains», avec la réalité des écrits divins concernant la raison et le sens de notre passage ici-bas dans ce monde éphémère.
Le présent numéro d’Islam Magazine vient à point pour recadrer la vérité, non pas tel que les créatures l’ont vue et ressentie, mais telle que le Sublime Créateur l’a souhaité. A cet effet le verset cité plus haut revêt la plus grande importance pour comprendre le devoir de l’humanité sur terre: Ordon­ner le convenable et interdire le blâmable. A propos de ces appellations le Professeur Muhammad Hamidullah (pbsl) dans son exégèse du Saint Coran donne ces précisions :
Convenable ( en arabe « ma’arouf) signifie « reconnu» (par tout le monde comme bon) et blâmable (en arabe « munkar ») signifie« méconnu» (et dénoncé comme mal par tout le monde).
Force est donc de constater que l’objectif du verbe divin est donc de voire Ses créatures se comporter de la meilleure façon et plus encore de réguler la communauté humaine avec cette invitation.
A cet effet notre divin Seigneur a fait transcrire par Ses messagers (Paix sur Eux) les versets coran­iques détaillant le « ma’arouf et le « munkar ».
C’est ainsi que du premier Prophète Adam jusqu’au dernier Prophète, le Messager d’Allah Mu­hammad (pbsl) les prescriptions coraniques en la matière ont été détaillées et argumentées.
Et pour ne citer que le dernier message il faut rappeler l’aspect crucial de la recommandation du bien et de la proscription du mal tel que le Prophète Muhammad(pbsl) l’a statué selon ce récit d’Houdheyfa : «Par celui qui teint mon âme dans Sa main, vous commanderez le bien et interdirez le mal ou bien vous ne serez certainement pas loin de voir Dieu envoyer sur vous un châtiment venant de Lui. Vous l’invoquerez alors et Il ne répondra pas à votre appel. » (Jami At-Tirmidhi Livre 33 chapitre 9 Hadith 12).
Enfin pour conclure et avant d’en passer au détail il est bon de signaler que l’appel pour être correct aux enseignements divins doit être empreint de sagesse et de bonté comme ce verset le souligne : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon … » ( Coran An Nahl 16, verset 125)
Prions notre Créateur et Seigneur des Mondes pour qu’Il nous donne cette clairvoyance qui nous aidera à surmonter les obstacles présents afin qu’Il soit satisfait de nous et de nos actions. Amin
Que la Paix, la Miséricorce et la Bénédiction de Dieu soit sur vous

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous