Les dires de la civilisation …

Mar 13, 2019 par

Les dires de la civilisation …

 

Prof. Dr. İrfan GÜNDÜZ

 

 

La civilisation, c’est le fait pour un peuple de quitter une condition primitive (un état de nature) pour progresser dans le domaine des mœurs, des connaissances, des idées. En d’autres termes, c’est être civilisé, avoir franchi un pas vers le progrès. C’est aussi abandonner le nomadisme pour une habitation stable, la vie du désert pour la vie en milieu urbain.

 

En langue ottomane, le mot “civilisation“ fut employé pour faire allusion à la construction, l’avancée, la prospérité. Quant à nous, depuis le 19ème siècle, nous utilisons le terme “civilisation” pour désigner l’évolution, le progrès. Son équivalent en arabe est  “at-tamaddun” qui signifie “déplacement et installation en milieu urbain, assimilation à la vie urbaine, urbanisation”.

 

Ainsi, depuis le 19ème siècle, employons-nous les termes “civilisation” et “progrès” comme des synonymes, car la civilisation renvoie d’ailleurs à l’urbanité. La locution “civilisation” fut employée pour la toute première fois en Occident par Victor Mirabeau; ici chez nous (en Turquie), c’est le fameux héros de TanzîmâtFermânı en la personne de Mustafa Rechit Pacha qui l’employa en 1757. Des années plus tard, en lieu et place de “civilisation”, nous commençâmes à utiliser le slogan “nous appartenons à la communauté Islamique, à la nation turque et à la civilisation Garp”.

 

Au temps de l’empire Ottoman, ceux qui avaient adopté le concept de “civilisation“ apparurent en général avec la philosophie d’une civilisation locale islamique en opposition à celle chrétienne; en restant fidèles à leurs valeurs ancestrales, ils firent preuve de résistance face à la culture occidentale.

 

La civilisation, c’est une croyance et une vision du monde qui prennent source dans le for intérieur de chaque individu en transcendant les barrières géographiques et temporelles  et qui finissent par être adoptées comme mode de vie. De l’architecture à la musique, de la gastronomie jusqu’à la vie commerciale, ce mode de vie se manifeste dans tous les domaines. La théorie du savoir, c’est la science; et la pratique de la science, c’est la technologie. Si la culture est la théorie, la civilisation serait sa pratique. L’orientation vers un but unique de la communauté, la systématisation des attentes individuelles et communautaires fut le premier gouvernement islamique qui a été fondé dans la ville sainte et illuminée de Médine et qui a été adopté en un temps record par tout le monde durant le “siècle du bonheur”[1] ; d’abord dans le for intérieur et au niveau de l’esprit, puis se répandant dans les maisons, les rues, les villages, les préfectures, les villes, les pays et au monde entier. Plus concrètement, c’est une philosophie qui se traduisit en mode de vie après qu’elle eut débuté à Médine Munawwara (l’illuminée) dans un climat de paix et deprospérité, puis se répandit vers toutes les contrées du monde et dont le Saint Coran et les hadiths prophétiques demeurent la source.

En vérité, les civilisations tirent leur origine de la religion; tandis que les cultures tirent la leur des nations. Lorsque nous étudions minutieusement l’histoire de l’humanité, nous pouvons aisément percevoir qu’elle doit aux prophètes tous les progrès qu’elle a pu réaliser à travers son évolution dans le temps. En effet, l’humanité a appris l’agriculture grâce au prophète Adam (paix sur lui), l’expédition sur les mers débuta avec le prophète Noé (paix sur lui), la période du textile a vu le jour grâce à Enoch (paix sur lui), la révolution métallurgique et minière se réalisa avec le prophète David (paix sur lui). Eu égard à ces versets coraniques: “Et pour lui, Nous avons amolli le fer (en lui disant): « Fabrique des cottes de maille complètes et mesure bien les mailles[2],nous admettons que ce sont les prophètes qui furent les bâtisseurs, gardiens et réformateurs des civilisations. D’autre part, il faut signaler que la civilisation est un concept référant au monde métaphysique; alors que l’urbanité englobe le monde matériel. En matière de civilisation, il est question de valeurs comme la sagesse etla miséricorde; par contre, en matière d’urbanité, nous ne pourrions manquer d’observer la violence, le délire, les troubles. C’est pour ce motif que les notions de civilisation et d’urbanité ne peuvent être employées dans le même contexte. NurettinTopçu fit une remarque très sensible à ce sujet en affirmant que : “Toute nation qui n’a aucun lien avec la métaphysique ne saurait avoir de civilisation”.

 

Notre nation fut confrontée à des tentatives de colonisation par une civilisation dont les valeurs sont contraires à celles de la civilisation islamique. Cette nouvelle civilisation avait pour but de démolir toutes les traces de notre civilisation en harmonie avec l’Islam, car l’Islam, sans nul doute, est une civilisation qui s’adresse à l’humanité tout entière à travers sa théologie, son culte, son système de droit et sa conformité à la nature innée de l’homme. Car l’Islam, à l’image d’une couverture de miséricorde qui enveloppe et réchauffe en son sein toutes les créatures, est une civilisation de paix, de compassion et de tendresse qui s’offre à tous les êtres.

 

Les exemples les plus patents de la dépravation des mœurs et les déroutes que notre pays a connues dans sa civilisation et ses valeurs culturelles peuvent être aisément observés dans notre littérature, architecture et musique. Avec les effets des batailles et de la colonisation culturelle qui se produisirent suite à la confrontation des civilisations, nous assistons à la naissance d’une nouvelle civilisation qui nie les valeurs du passé. Est apparue de ce fait une civilisation corrompue qui, en lieu et place de la croyance en la trinité, nous a planté le décor de l’islamophobie. La seule façon de résister à ce nouveau combat, c’est de défendre la conception esthétique islamique de la vie, de perfectionner celle-ci et d’enseigner à tout le monde la nature paisible, tendre et compatissante de l’Islam.

 

 

 

 

[1]

[2] Sourate Saba (34), versets 10 et 11.

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous