De la signification spirituelle de la Fête du sacrifice

Mar 15, 2019 par

De la signification spirituelle de la Fête du sacrifice

 

 

Musa Belfort

 

 

 

 

[Abraham] dit : « Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses. » (Ismail) dit : « Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé : tu me trouveras, s’il plaît à Dieu, du nombre des endurants. » (Coran, As-Saffat, 37/102)

 

Certaines occasions nous sont accordées durant l’année islamique durant laquelle nous nous souvenons, à travers la mémoire vive de notre religion, de l’importance liée à des évènements bien marqués.

 

La Fête du sacrifice (Aïd al-Adha ou Tabaski) est l’une de ces occasions de nous en rappeler. En effet, le geste d’Abraham à l’égard de son fils Ismail est évocateur de l’importance de ce rappel à toutes les générations issues de l’Islam. Voulant sacrifier son fils suite à un rêve divin et au moment même où il allait abaisser son couteau vers lui, un ange descendu du ciel le somma d’arrêter et lui substitua à la place un bélier sacrificiel.

 

Le verset coranique susmentionné évoque ce geste sacrificiel et dénote l’attitude remarquable des deux prophètes. Le premier, le père, obéissant à l’injonction divine, et le second, son fils, dans une attitude soumise et résignée, accepte la volonté divine à son égard.

 

Allah est avec les patients et les endurants, cette réalité étant corroborée par le verset coranique suivant : « Les hommes patients recevront leur récompense sans qu’elle leur soit mesurée. » (Coran, Az-Zumar, 39/10) D’ailleurs la patience est l’un des Noms d’Allah, Al-Halîm- le Patient.

 

Ainsi la Fête du sacrifice non seulement nous rappelle le geste d’Abraham et la résignation d’Ismail son fils, mais également les qualités de leur personnalité marquée par la patience et l’endurance, ayant foi en Allah et Lui obéissant en toute abnégation.

 

Quel exemple pour nous ! De la spiritualité d’Abraham à la signification spirituelle de son geste, des leçons pour notre propre vie sont à tirer. Partant encore une fois de la personnalité du grand patriarche-prophète, son geste sacrificiel démontre à travers cette épreuve ultime, le sacrifice de son fils, son attachement à la divine Providence et marque de son empreinte l’exemplarité même de la foi et de la remise confiante en Allah pour les générations à venir.

 

LE MÉRITE DU SACRIFICE

 

Ainsi donc, ayant perçu sommairement la signification spirituelle du geste sacrificiel d’Abraham, nous pouvons mentionner également qu’il existe de nombreux hadiths attestant du mérite du sacrifice. Par exemple, At-Tirmidhî rapporta selon A’icha que le Prophète a dit :

 

« Il n’y a pas une œuvre plus agréable auprès d’Allah que l’homme puisse accomplir le jour du sacrifice que de faire couler le sang. La bête sacrifiée est amenée le Jour de la Résurrection avec ses cornes, ses poils et ses sabots ; son sang atteint une place élevée auprès d’Allah avant même qu’il ne touche le sol. Réjouissez-vous-en ! »

 

Les Compagnons du Prophète () lui demandèrent : « Ô Messager d’Allah, que représente le sacrifice ? » Il leur répondit : « C’est la tradition de votre patriarche Abraham  » « Que nous rapportent-ils ? » Il dit : « Une bonne action pour chaque poil (de la bête). » « Et qu’en est-il de la laine ? » « Vous avez pour chaque fil de laine, une bonne action. » (Rapporté par Ibn Maja et al Hakim)

 

On peut aussi citer le hadith rapporté par Ahmad et Ibn Mâja selon lequel « Quiconque est aisé et n’offre pas de sacrifice, qu’il n’approche pas notre lieu de prière. »

 

En accomplissant nous-mêmes ce geste millénaire, forts de la pensée d’Abraham, nous appropriant en quelque sorte sa foi et sa remise confiante en Allah, nous le perpétuons donc et attestons devant l’humanité entière, que nous sommes, nous musulmans, héritiers non seulement de ce qu’a accompli Abraham à travers son geste, mais aussi de sa signification et de sa portée spirituelles.

 

« Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : ‹Paix sur Abraham›. » (Coran, As-Saffat, 37/108-109)

 

Puissions-nous, du plus profond de notre cœur et en toute intelligence, nous souvenir à travers la Fête du sacrifice, combien sa signification spirituelle est importante ; que cette attitude inouïe du prophète Abraham démontrée lors de son geste sacrificiel soit un exemple probant pour notre vie dans ce monde d’ici-bas étant donné que sa conséquence demeure éternelle.

 

Veuille Allah nous accorder la grâce de comprendre l’importance de la Fête du sacrifice et de la vivre pleinement en toute intelligence spirituelle.

 

Amin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous